Semaine nationale des services préhospitaliers d'urgence

Le jeudi 17 mai 2012

La CETAM propose deux gestes simples pour faciliter le travail des services ambulanciers et préhospitaliers d'urgence

La Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM) profite de la semaine nationale des services préhospitaliers d’urgence, du 20 au 26 mai, pour proposer à la population deux actions qui permettront des interventions plus efficaces de ses services : faciliter le passage des ambulances en urgence et signer la pétition pour la loi Move Over, proposée sur le site de l’Assemblée nationale du Québec.

 

 

Le libre passage aux véhicules d’urgence

 

Il va sans dire que, lorsqu’en déplacement en urgence pour venir au secours des gens dans le besoin, les services d’urgence savent se faire voir et entendre. La CETAM souhaite faire un petit rappel des consignes afin de faciliter la conduite des paramédics et ainsi contribuer à ce que la population puisse bénéficier d’un meilleur service. « La collaboration du public est la clé de l’efficacité de nos déplacement et de nos temps réponse » de préciser Patrick Jasmin, relationniste pour la CETAM. Les consignes sont claires : demeurer calme; ralentir légèrement; localiser le véhicule d’urgence si possible; tout en actionnant son clignotant, trouver la façon la plus sécuritaire de diriger son véhicule vers la droite pour dégager la voie de gauche pour le service d’urgence. « Il est important d’agir de façon sécuritaire, ce faisant, ces manœuvres simples à exécuter assureront aux patients d’accéder plus rapidement à nos soins » d’ajouter M. Jasmin.

  

Signer la pétition pour appuyer la création de la loi Move Over

 

Tel que le stipule la pétition, accessible à même le site de l’Assemblée nationale du Québec (https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-2751/index.html), la loi Move Over vise à minimiser le risque de collision entre les automobilistes et un véhicule d’urgence (policiers, ambulanciers et pompiers), une remorqueuse ou un véhicule gouvernemental dont les gyrophares sont actionnés et qui est immobilisé sur l’accotement. « Il faut comprendre que les interventions sur des artères passantes et à grande vitesse comportent des dangers pour les intervenants. La témérité ou le manque d’attention des conducteurs peut avoir des conséquences graves ou, à tout le moins, augmenter le temps d’intervention. Dans les deux cas, les patients en souffrent certainement » selon M. Jasmin.

  

 

Le travail des paramédics de la CETAM souligné

 

« Évidemment, dans le cadre de cette semaine des services préhospitaliers d’urgence, la CETAM ne peut manquer de remercier et de féliciter ses paramédics pour le dévouement et le service exemplaire donné à la population. Leur service a d’ailleurs été reconnu cette année dans les médias grâce à des taux de réanimation parmi les meilleurs au monde. Avec l’aide de la population, par les deux gestes proposés, nous pourrons certainement être plus performants pour le bien des patients! » de conclure M. Jasmin.

 

 

La CETAM regroupe plus de 300 techniciens ambulanciers/paramédics qui répondent à plus de 62 000 appels par année. La CETAM assure les soins préhospitaliers de quelque 700 000 personnes réparties dans 72 municipalités couvrant un territoire de plus de 2 700 kilomètres carrés.


Retour à la liste des communiqués